Le droit foncier se définit comme étant l'ensemble des règles juridiques régissant la relation entre une personne ou un groupement de peronnes et un bien immeuble. 

Il a des caractéristiques particulières; c'est un droit d'actualité et très spésifique puisqu'il présente une dualité de statut juridique. Ainsi le bien immeuble au Maroc peut être soit soumis au régime traditionnel ou celui dit moderne, à savoir le régime d'immatriculation foncière tel que régi par l'acte Torrens.

Pour étudier le droit foncier, il a été jugé necessaire de le l'articluler au tours de deux axes principaux, à savoir: L'objet du droit foncier (partie 1) et l'es principales opérations régies par le droit foncier (partie 2)